mardi 20 septembre 2016

UNE VICTOIRE ET DEUX DÉFAITES POUR LES BÉLIERS

Le weekend dernier, trois parties de football étaient présentées au terrain des Béliers de la Polyvalente Montignac. 

Charles Thibault - porte-drapeau 
Victoire décisive des benjamins 49-0
Dès la première minute de jeu, Félix Lapierre a fait une course jusque dans la zone des buts pour marquer le premier touché des Béliers. Premier converti raté. Cinq minutes plus tard, ce même joueur a compté le deuxième touché de la rencontre suite à une belle passe du quart-arrière Lucas Carrier. Les Béliers ont ensuite tenté un converti de deux points pour rattraper le point manquant et il a été réussi sur une course de Lucas Carrier. 

Au deuxième quart, les Béliers ont continué leur progression en exécutant bien les jeux demandés et les deux défensives se sont signalées en causant des échappés du ballon. Lucas Carrier a couru une vingtaine de verges pour marquer un autre touché pour les Béliers. Émile Jacques a réussi la transformation. Avec 45 secondes à faire dans la première demie, Lucas Carrier a lancé une passe parfaite à Xavier Campagna qui a couru tout près de la zone des buts. Au jeu suivant, Xavier Campagna a couru pour compter le quatrième touché pour Montignac. Émile Jacques a réussi le botté d’après jeu. En deuxième demie, Édouard Delva, avec deux touchés, dont un sur une superbe passe du quart-arrière Brandon Bizier, et Marek Fortin ont marqué trois touchés pour les Béliers. Émile Jacques a produit les 3 convertis. Plusieurs joueurs se sont démarqués en défense et plusieurs revirements ont été causés par l'intensité des joueurs défensifs. Le maraudeur Mathis Gosselin a réussi une très belle interception au 2e quart d'ailleurs. Marque finale : 49-0

Coach Thibault est très fier de la façon dont les joueurs se sont comportés. « Ils ont joué avec intensité et passion et ont démontré qu'ils étaient en plein contrôle de la partie. Lors de cette partie, plusieurs joueurs différents de la semaine dernière, ont marqué des points. La défensive a été intraitable et l'attaque, particulièrement efficace. La ligne offensive a connu une autre très bonne performance et bloquant bien les joueurs adverses. »

Les Harfangs sont venus pour jouer au football!

La seconde partie de la journée était les Béliers cadets qui recevaient les Harfangs du Triolet. Les Béliers ont fait face à une équipe coriace et physiquement imposante, qui jouait avec une défensive aguerrie. Malgré de belles montées, les Béliers se faisaient arrêter près de la zone des buts. Après une demie, c’était 14-0 en faveur des Harfangs. En deuxième demie, les Harfangs ont réalisé un placement, bon pour trois points, et deux autres touchés. Marque finale : 31-0 pour le Triolet.

Coach Thibault se dit déçu de leur début de partie, car ils ont eu deux occasions de marquer des points, sans succès. « Le Triolet a gardé un tempo élevé et nous avons eu de la difficulté à suivre. À partir du 2e quart, l'équipe a joué avec plus d'émotion et de conviction, ce qui est encourageant pour la suite des choses. » L’entraîneur-chef a continué en disant que les Béliers ont été clairement battu par un équipe qui a commis beaucoup moins d'erreurs qu’eux. Il y aura des ajustements apportés cette semaine pour leur permettre de retrouver le chemin de la victoire.

Une bonne deuxième demie
Édouard Brochu court avec la balle.
Les juvéniles jouaient leur partie en fin d’après-midi face aux Patriotes de la Polyvalente Bélanger de St-Martin. En début de partie, les Béliers étaient bien partis en effectuant de belles montées. Malheureusement, les Patriotes ont intercepté une passe qui s’est terminée en touché. Quelques minutes plus tard, les Béliers ont aussi intercepté une passe des Patriotes, mais n’ont pas su en tirer avantage. Avec moins de dix secondes à faire au premier quart, les Patriotes ont marqué leur deuxième touché.
Au deuxième quart, les Patriotes ont réussi trois touchés. Après la demie, c’était 33-0 en faveur des beaucerons. L’entraîneur-chef Patrick Caron a décidé de jouer en temps continu. Après cinq minutes, Olivier Domingue-Pelletier a couru 50 verges pour atteindre la zone des buts. Henri Royer a réussi le converti. Au quatrième quart, le quart-arrière Édouard Brochu a couru avec le ballon pour marquer un second touché pour l’équipe de Montignac. Henri Royer a fait le botté d’après jeu. La troupe de Mégantic était fébrile. Lors du botté d’envoi, les Béliers ont fait un botté court et ont réussi à reprendre le ballon. Tout était possible, mais le manque de temps a stoppé les Béliers. Marque finale : 33-14 en faveur des Patriotes de St-Martin.

Selon l’entraîneur-chef Patrick Caron, ce fut un match difficile contre de très bons athlètes. Malgré une défaite, coach Caron a pu constater une belle progression chez plusieurs de ses joueurs lors de ce deuxième match. Cette semaine, les juvéniles se prépareront de façon sérieuse pour un autre match tout aussi exigeant vendredi prochain à Coaticook.

Les prochaines parties
Le weekend prochain, tous les matchs se joueront à l’extérieur. Les juvéniles affronteront le Summum de la Polyvalente La Frontalière de Coaticook le vendredi soir, 23 septembre à 19h30. Le samedi 24 septembre, ce sont les cadets qui s’opposeront aux Barons du Séminaire de Sherbrooke au terrain Sylvie Daigle dès 10h30. Finalement, les benjamins se rendront à Drummondville le dimanche 25 septembre à 11h00 afin de faire face aux Patriotes de l’École La Poudrière.

mardi 13 septembre 2016

Premier weekend pour les Béliers

Olivier Domingue-Pelletier - juvénile
Crédit photo:  Nicole Lavoie
C’était la première partie pour les trois équipes des Béliers ce weekend. Tout d’abord, les Béliers benjamins jouaient à Victoriaville face à l’École Le Boisé. Dès la première séquence à l’attaque, il a fallu seulement 4 minutes aux Béliers pour marquer le premier touché. C’est Jake Stoll qui a capté la passe de Lucas Carrier et a couru jusque dans la zone de buts. Au jeu suivant, l’équipe de Victoriaville s’est échappée sur une course de 65 verges pour compter leur seul touché de la rencontre. Toujours au premier quart, Jake Stoll a marqué son second et troisième touchés sur des courses. Émile Jacques a réussi les 2 convertis.

Au deuxième quart, dès le premier jeu, Lucas Carrier a fait une passe d’une quarantaine de verges et Émile Jacques a couru dans la zone de but pour marquer le quatrième touché des Béliers. Émile Jacques a ensuite réussi le botté d’après jeu. En toute fin du deuxième quart, Jake Stoll a de nouveau compté un touché. C’était 34-7 après une demie.

Après la mi-temps, la défensive des Béliers a joué vraiment bien, en faisant 3 interceptions et causant une échappée. Pier-Olivier Bégin a marqué un touché après 10 minutes du début du troisième quart. Finalement, Jake Stoll a marqué son cinquième touché du match et les deux convertis en deuxième demie ont été réussis par Émile Jacques. 

Étant donné l’écart de points entre les deux équipes, ils ont joué le quatrième quart en temps continu. L’entraîneur-chef Yannick Thibault a fait jouer tous les joueurs. La ligne offensive a bien bloqué l’adversaire, n’a pas causé de hors-jeu et n’a pas reçu de pénalité. Coach Thibault est très satisfait de la tenue des joueurs autant en attaque qu’en défensive. Marque finale : 48-7 en faveur des Béliers.

Les Béliers face aux Rebels
Les Béliers cadets sont allés à l’École Le Ber pour affronter les Rebels, à Sherbrooke. Avec les forts vents de dimanche, le positionnement sur le terrain était important. Les Béliers ont gagné le tirage au sort et ont débuté le match sur le côté de terrain avec le vent dans le dos. Ce fut une excellente idée car les Béliers ont fait 20 points au premier quart. 

Juvéniles
Crédit photo: Nicole Lavoie
Suite à un revirement de la défensive, Loïc Proteau a fait une course de 5 verges pour marquer le premier touché des Béliers. Le deuxième touché a également été marqué par Loïc Proteau, qui a couru 40 verges, lorsqu’il a attrapé le ballon au retour d’un botté de dégagement. Les deux premiers convertis ont été réussis par Loïc Proteau. À 10 minutes du premier quart, Gabriel Blanchette a compté un touché sur une passe de Yani Bélair. Au deuxième quart, Yani Bélair a intercepté une passe et a marqué un quatrième touché pour les Béliers. Loïc Proteau a réussi le botté d’après jeu. C’était 27-7 après une demie. 

En deuxième demie, les Rebels ont marqué un second touché, tandis que Philippe Lacasse, Gabriel Rioux et Loïc Proteau ont tous les trois compté un touché chacun. Loïc Proteau a réussi les 3 bottés d’après jeux.

Le quatrième quart s’est joué en temps continu. L’entraîneur-chef Thibault est très heureux de tous ses joueurs. Ils étaient bien préparés et ils ont été meilleurs que l’adversaire. De beaux jeux individuels et collectifs ont été réalisés. Marque finale : 48-12

Premier match pour l’entraîneur-chef Patrick Caron
Suite à la retraite de M.Yves Gilbert, c’est M.Patrick Caron qui a décidé de prendre les commandes de l’équipe des Béliers juvéniles. Ce weekend, c’était sa première partie en tant qu’entraîneur-chef. C’était également le premier match pour les juvéniles de Montignac tandis que les joueurs de Granby avaient déjà une partie de jouée cette saison.

Dès le premier quart, l’équipe granbyenne a réalisé deux longues passes résultant en touchés. En milieu du deuxième quart, l’attaque des Béliers s’est mise à faire des progrès en avançant dans la zone de l’adversaire.
Juvéniles
Crédit photo:  Nicole Lavoie

Au troisième quart, Tommy Lacroix a réussi le premier touché des Béliers grâce à une passe d’Olivier Domingue-Pelletier. Au quatrième quart, Benjamin Lavoie a réussi un deuxième touché pour les Béliers. Les hommes de Patrick Caron ont été capables de remonter la pente, mais ce fut difficile de rattraper l’équipe adverse. En deuxième demie, les Béliers se sont mieux adaptés au style de jeu de l’adversaire. Marque finale : 21-12

Coach Caron a vraiment aimé sa première expérience d'entraîneur-chef. Il se dit choyé d'avoir eu Coach Thibault à ses côtés pour le soutenir. Coach Caron se dit fier du caractère démontré par ses joueurs et du fait qu'ils n'ont jamais abandonné. L'attaque et la défensive ont présenté de beaux jeux, ce qui lui permet de croire à une belle saison à venir.

La semaine prochaine, les Béliers joueront toutes les parties à domicile. Tout d'abord, les benjamins joueront à 10h00 face au Séminaire de Sherbrooke. Les cadets suivront à 12h30 contre le Triolet, tandis que les juvéniles termineront la journée à 15h00 face à la Polyvalente Bélanger de St-Martin. C’est un rendez-vous sur le terrain des Béliers à la Polyvalente Montignac.


dimanche 11 septembre 2016

Premier weekend pour les Béliers

Voici les résultats des parties qui ont été disputées en fin de semaine.

Samedi, 10 septembre

Victoire des Béliers BENJAMINS   48 - 7 face à Victoriaville.

Défaite des Béliers JUVÉNILES    21 - 12  face à Granby.

Dimanche, 11 septembre

Victoire des Béliers CADETS   48  -  12  face à La Montée/Le Ber de Sherbrooke.


La semaine prochaine, les Béliers joueront toutes les parties à domicile.

Tout d'abord, les benjamins joueront à 10h00 face au Séminaire de Sherbrooke.
Les cadets suivront à 12h30 contre le Triolet.
Les juvéniles termineront la journée à 15h00 face à la Polyvalente Bélanger de St-Martin.

lundi 15 février 2016

SOUPER RECONNAISSANCE des BÉLIERS

Le vendredi 12 février se déroulait le souper reconnaissance annuel pour les joueurs de football de la Polyvalente Montignac. Une fois de plus, Coach Thibault a invité un joueur de football professionnel, le #46 des Alouettes de Montréal, Jean-Christophe Beaulieu. Lors de cette soirée, plusieurs récompenses ont été décernées, M.Beaulieu a tenu un discours de persévérance, une vidéo des moments forts de la saison a été présentée et finalement, un hommage touchant a été fait à M.Yves Gilbert.

Mathieu Breton, Jean Cameron, Marc-Olivier Gagnon, Yannick Thibault, Yves Gilbert, Patrick Caron, Jean-Christophe Beaulieu, Yannick Gagnon, Luc Vallerand et Patrick Gaignard.

Mentions
Tout d’abord, voici les joueurs qui se sont mérités une mention lors de cette soirée. Au niveau benjamin, Émile Laframboise, Jake Stoll et Loïc Proteau ont obtenu une distinction à l’offensive, tandis que Jean-Christophe Goyette, Pierre-Olivier Lachance et Thomas Hould en ont tous les trois reçu une pour la défensive. Cette année, l’équipe des benjamins a reçu la bannière de champions des séries ainsi que la bannière d’éthique sportive. 

Au niveau cadet, Benjamin Côté, Xavier Grenier et Yani Bélair ont obtenu les honneurs pour l’attaque. À la défensive, ce sont Dylan Nadeau (sec.3), Gabriel Blanchette et Henri Royer qui ont chacun eu une mention. Les cadets ont obtenu les bannières de champions de la saison et éthique sportive. 

Et au niveau juvénile, les attaquants Philip Gosselin, Mathieu Robitaille et Frédéric Vallée ainsi que les défenseurs Émile Dostie, Dylan Nadeau (sec.4) et Alexandre Pouliot, se sont tous distingués.

Message de persévérance
Après la distribution de ces mentions, l’invité de la soirée, M.Jean-Christophe Beaulieu, s’est adressé aux jeunes joueurs des Béliers. Ce trifluvien d’origine a raconté son parcours scolaire et la façon dont il est devenu joueur de football professionnel pour les Alouettes de Montréal.

M.Beaulieu est allé à l’Académie des Estacades et ce n’est qu’en deuxième secondaire que Jean-Christophe a débuté le football. Il a joué jusqu’en cinquième secondaire où son équipe a remporté le Bol d’Or. L’excitation de gagner était en lui. Malgré le fait qu’il n’avait pas de modèle parental pour ce qui était des études, Jean-Christophe a quand même décidé d’aller au cégep et poursuivre à l’Université de Sherbrooke pour jouer au football. Malgré des blessures et des changements de positions, M.Beaulieu a toujours eu une facilité à s’adapter. Étudiant en adaptation scolaire, Jean-Christophe a mis tous ses efforts et a continué de persévérer au football. Il s’est souvent demandé pourquoi il jouait au football et sa réponse était : « pour ses coéquipiers. » 

La seule équipe professionnelle avec qui Jean-Christophe voulait jouer était les Alouettes de Montréal. Après avoir refusé des offres de différentes équipes au Canada, les Alouettes lui ont démontré un intérêt en 2014. Depuis ce temps, le grand joueur de 6’3’’, 220lbs a continué d’intriguer ses entraîneurs. La semaine dernière, Jean-Christophe s’est vu obtenir une prolongation de contrat de 3 ans avec les Alouettes.

Lors de cette soirée, Jean-Christophe a été tout simplement génial. Il a été d'une générosité exemplaire. Tous les gens présents ont adoré ce sympathique jeune homme. Il a multiplié les photos avec les joueurs et a autographié beaucoup d'objets dans la soirée, toujours avec le sourire.

Hommage à Coach Gilbert
C’est à la fin de la saison 2015 que Coach Yves Gilbert a décidé de prendre sa retraite du football. Ce vendredi soir, quelques personnes ont tenu à souligner ses 37 ans d’implication en tant que bâtisseur et entraîneur des Béliers de Montignac. Pendant ces discours, nous avons appris que la tradition des Béliers a débuté en 1973 alors que M.Gilbert s’occupait de tout, même jusqu’à tracer les lignes sur le terrain! Coach Gilbert a toujours su inculquer la détermination, la persévérance et l’esprit d’équipe à ses jeunes Béliers. Aujourd’hui président de la Commission Scolaire des Hauts-Cantons, M.Gilbert continue d’être actif en éducation et il n’y a aucun doute qu’il viendra faire son tour aux pratiques et aux parties locales la saison prochaine. Comme l’a toujours répété Coach Gilbert : « Béliers un jour, Béliers toujours! »

lundi 18 janvier 2016

Souper reconnaissance

Message aux joueurs et aux parents:
Cette année, le souper reconnaissance aura lieu le vendredi 12 février 2016 à la Polyvalente Montignac.

Lors de cette soirée, nous aurons un invité d'honneur: Jean-Christophe Beaulieu, FB #46 des Alouettes.
Les entraîneurs décerneront des bannières et il y aura plusieurs prix de présence.

Pendant cette soirée, nous prendrons aussi le temps de souligner les années de Coach Gilbert au sein de l'organisation des Béliers.

C'est à ne pas manquer!!!