mardi 20 septembre 2016

UNE VICTOIRE ET DEUX DÉFAITES POUR LES BÉLIERS

Le weekend dernier, trois parties de football étaient présentées au terrain des Béliers de la Polyvalente Montignac. 

Charles Thibault - porte-drapeau 
Victoire décisive des benjamins 49-0
Dès la première minute de jeu, Félix Lapierre a fait une course jusque dans la zone des buts pour marquer le premier touché des Béliers. Premier converti raté. Cinq minutes plus tard, ce même joueur a compté le deuxième touché de la rencontre suite à une belle passe du quart-arrière Lucas Carrier. Les Béliers ont ensuite tenté un converti de deux points pour rattraper le point manquant et il a été réussi sur une course de Lucas Carrier. 

Au deuxième quart, les Béliers ont continué leur progression en exécutant bien les jeux demandés et les deux défensives se sont signalées en causant des échappés du ballon. Lucas Carrier a couru une vingtaine de verges pour marquer un autre touché pour les Béliers. Émile Jacques a réussi la transformation. Avec 45 secondes à faire dans la première demie, Lucas Carrier a lancé une passe parfaite à Xavier Campagna qui a couru tout près de la zone des buts. Au jeu suivant, Xavier Campagna a couru pour compter le quatrième touché pour Montignac. Émile Jacques a réussi le botté d’après jeu. En deuxième demie, Édouard Delva, avec deux touchés, dont un sur une superbe passe du quart-arrière Brandon Bizier, et Marek Fortin ont marqué trois touchés pour les Béliers. Émile Jacques a produit les 3 convertis. Plusieurs joueurs se sont démarqués en défense et plusieurs revirements ont été causés par l'intensité des joueurs défensifs. Le maraudeur Mathis Gosselin a réussi une très belle interception au 2e quart d'ailleurs. Marque finale : 49-0

Coach Thibault est très fier de la façon dont les joueurs se sont comportés. « Ils ont joué avec intensité et passion et ont démontré qu'ils étaient en plein contrôle de la partie. Lors de cette partie, plusieurs joueurs différents de la semaine dernière, ont marqué des points. La défensive a été intraitable et l'attaque, particulièrement efficace. La ligne offensive a connu une autre très bonne performance et bloquant bien les joueurs adverses. »

Les Harfangs sont venus pour jouer au football!

La seconde partie de la journée était les Béliers cadets qui recevaient les Harfangs du Triolet. Les Béliers ont fait face à une équipe coriace et physiquement imposante, qui jouait avec une défensive aguerrie. Malgré de belles montées, les Béliers se faisaient arrêter près de la zone des buts. Après une demie, c’était 14-0 en faveur des Harfangs. En deuxième demie, les Harfangs ont réalisé un placement, bon pour trois points, et deux autres touchés. Marque finale : 31-0 pour le Triolet.

Coach Thibault se dit déçu de leur début de partie, car ils ont eu deux occasions de marquer des points, sans succès. « Le Triolet a gardé un tempo élevé et nous avons eu de la difficulté à suivre. À partir du 2e quart, l'équipe a joué avec plus d'émotion et de conviction, ce qui est encourageant pour la suite des choses. » L’entraîneur-chef a continué en disant que les Béliers ont été clairement battu par un équipe qui a commis beaucoup moins d'erreurs qu’eux. Il y aura des ajustements apportés cette semaine pour leur permettre de retrouver le chemin de la victoire.

Une bonne deuxième demie
Édouard Brochu court avec la balle.
Les juvéniles jouaient leur partie en fin d’après-midi face aux Patriotes de la Polyvalente Bélanger de St-Martin. En début de partie, les Béliers étaient bien partis en effectuant de belles montées. Malheureusement, les Patriotes ont intercepté une passe qui s’est terminée en touché. Quelques minutes plus tard, les Béliers ont aussi intercepté une passe des Patriotes, mais n’ont pas su en tirer avantage. Avec moins de dix secondes à faire au premier quart, les Patriotes ont marqué leur deuxième touché.
Au deuxième quart, les Patriotes ont réussi trois touchés. Après la demie, c’était 33-0 en faveur des beaucerons. L’entraîneur-chef Patrick Caron a décidé de jouer en temps continu. Après cinq minutes, Olivier Domingue-Pelletier a couru 50 verges pour atteindre la zone des buts. Henri Royer a réussi le converti. Au quatrième quart, le quart-arrière Édouard Brochu a couru avec le ballon pour marquer un second touché pour l’équipe de Montignac. Henri Royer a fait le botté d’après jeu. La troupe de Mégantic était fébrile. Lors du botté d’envoi, les Béliers ont fait un botté court et ont réussi à reprendre le ballon. Tout était possible, mais le manque de temps a stoppé les Béliers. Marque finale : 33-14 en faveur des Patriotes de St-Martin.

Selon l’entraîneur-chef Patrick Caron, ce fut un match difficile contre de très bons athlètes. Malgré une défaite, coach Caron a pu constater une belle progression chez plusieurs de ses joueurs lors de ce deuxième match. Cette semaine, les juvéniles se prépareront de façon sérieuse pour un autre match tout aussi exigeant vendredi prochain à Coaticook.

Les prochaines parties
Le weekend prochain, tous les matchs se joueront à l’extérieur. Les juvéniles affronteront le Summum de la Polyvalente La Frontalière de Coaticook le vendredi soir, 23 septembre à 19h30. Le samedi 24 septembre, ce sont les cadets qui s’opposeront aux Barons du Séminaire de Sherbrooke au terrain Sylvie Daigle dès 10h30. Finalement, les benjamins se rendront à Drummondville le dimanche 25 septembre à 11h00 afin de faire face aux Patriotes de l’École La Poudrière.

Aucun commentaire: