lundi 24 octobre 2016

Les Béliers benjamins passent en finale

Le samedi 22 octobre, les trois équipes des Béliers ont joué au terrain de la Polyvalente Montignac. Les trois équipes étaient en séries, mais finalement seulement une équipe passera en finale.

Les benjamins sont toujours invaincus
Le premier match de demi-finale de la journée était celui des benjamins, où ils affrontaient les Barons du Séminaire de Sherbrooke. La mission des Béliers étaient de marquer beaucoup de points tôt en début de partie. Malgré une température pluvieuse et froide, les Béliers étaient déterminés à gagner cette partie. La défensive s’est imposée et n’a rien laissé passer. En deuxième demie, Coach Thibault a fait jouer tout son monde.

Les touchés ont été réussi par Lucas Carrier (2), Jake Stoll (2), Émile Jacques et Marek Fortin, tandis que les 5 convertis et le botté de placement ont été réalisés par Jean-David Beaudry. Marque finale : 44-0

Les entraîneurs et les joueurs sont très excités d’être en finale la semaine prochaine, alors qu’ils affronteront l’équipe de l’école du Tandem/Boisé de Victoriaville dimanche à 11h.

Lent début de match
Les cadets jouaient leur partie de demi-finale tout de suite après les benjamins. Les Béliers cadets affrontaient également les Barons du Séminaire de Sherbrooke. L’entraîneur-chef Thibault a demandé à ses joueurs de jouer avec émotion et pendant 4 quarts. Malheureusement, les Béliers étaient très amorphes pendant la première demie ce qui a permis à l’équipe adverse de prendre les devants 22-0.

Avant de débuter la deuxième demie, Coach Thibault a demandé aux joueurs de se trouver une raison pourquoi ils jouaient au football. Le match était quand même à portée de la main et ce que les Béliers ont finalement démontré dans cette demie a plu énormément à l’entraîneur-chef. « On avait vraiment l’air d’une équipe qui voulait jouer au football et qui voulait gagner le match. » de dire Coach Thibault. Celui-ci était très satisfait de la deuxième demie. Marque finale : 31-10 en faveur des Barons. 

L’entraîneur-chef souhaite que les joueurs continuent de jouer l’an prochain. Il espère qu’ils ont aimé ça assez pour poursuivre au niveau supérieur. Il leur conseille de continuer de faire du sport et de s’entraîner afin de revenir prêts la saison prochaine.


Une défensive coriace 
Le troisième match de la journée était celui des juvéniles qui affrontaient le Summum de la Polyvalente La Frontalière de Coaticook en quart de finale. Dès le premier jeu de la partie, un joueur du Summum a couru 75 verges pour atteindre la zone des buts et ainsi marquer le premier touché de la rencontre. « Ce touché nous a carrément scié les jambes. » a dit l’entraîneur-chef Caron. Un peu plus tard dans le premier quart, La Frontalière a doublé son avance en comptant un autre touché. C’était 14-0 après un quart. 

Au deuxième quart, alors que le Summum a échappé le ballon à un quatrième essai, les Béliers ont pu repartir à 5 verges de la zone des points. Avec huit minutes à faire à la demie, Benjamin Lavoie a couru dans la zone et a marqué un premier touché pour les Béliers. Au quatrième quart, à la pluie battante, le Summum a réussi un troisième touché, mais les Béliers ont bloqué le converti. Marque finale : 20-6 en faveur du Summum de La Frontalière. 

Les Béliers juvéniles ont eu de belles séquences offensives, mais n’ont pas été capables de capitaliser dans la zone payante. Ils ont eu à faire face à une défensive coriace et difficile à percer. Malgré tout, les Béliers n’ont pas abandonné et ils ont tout donné. « Il faut leur rendre crédit, ils ont joué un fort match défensif et ils ont fait le nécessaire en offensive pour gagner le match. » a ajouté Coach Caron en parlant de l’équipe de Coaticook.

Il s’agissait de la première saison de Patrick Caron en tant qu’entraîneur-chef. Nouveau papa, Coach Caron a eu une saison épuisante, mais ne regrette pas son expérience. « Ce sont des jeunes joueurs exceptionnels et dédiés à leur équipe. Ce fut un grand plaisir de voir tous ses jeunes progresser. » a avoué Coach Caron. Les juvéniles ont travaillé fort toute la saison et il les en remercie. « J’ai appris beaucoup avec eux et j’espère qu’ils peuvent en dire autant de moi. » a conclu l’entraîneur-chef.


Une finale à Lac-Mégantic
La seule équipe des Béliers qui passe en finale est celle des benjamins qui sont invaincus cette saison. Ils recevront la visite du Tandem/Boisé de Victoriaville, qui a terminé en deuxième position au classement de la saison régulière. Le match aura lieu dimanche à 11h. au terrain de la Polyvalente Montignac. 
  Venez encourager votre équipe benjamine!

Aucun commentaire: